• ophé

Mon roadtrip improvisé en Italie !

Août 2019, bonne surprise ! J'apprends que j'ai 8 jours de congés, parenthèse pendant mon job d'été et j'ai vraiment envie de bouger ! Il fait très chaud. Je me lance avec une amie tout aussi aventurière que moi. Ici, tu vas trouver toutes nos péripéties et anecdotes de notre voyage. Bonne lecture ! 


Problème : Pas beaucoup d'argent, aucune idée de l'endroit où nous pourrions aller, ni dormir et manger ! On commence alors par une réunion "apéro-voyage" pour fixer notre destination : L'Italie ! Pas besoin de prendre des billets d'avion excessivement chers, on va tout faire en voiture. Ok, la destination est trouvée, passons à l'étape suivante.


On planifie ensuite nos arrêts pour dormir : Castres --> Hyères --> Milan --> Florence (2 nuits) --> Cinque Terres (2 nuits) --> Gênes --> Toulouse.

Le reste ? On improvisera !

Jour 1 : Le départ

Le départ devait se faire vers 18h. Nous avions tout prévu : partir à 18h, prendre un co-voiturage à Béziers à 19h15, le déposer à Toulon puis rouler jusqu'à Hyères, où une maison de vacances familiale nous attendait pour y passer la nuit.


Comme à notre habitude, toujours en retard, on part à 18h30, début du stress : on va être en retard pour notre co-voiturage ! Arrivées vers Béziers, ENORME PROBLEME : nous avions oublié les clés de notre maison à Hyères. Impossible de faire demi-tour, notre co-voiturage doit être à Toulon ce soir. Pas de soucis, l'idée nous viens de chercher un Airbnb (sauf que personne ne nous a répondu, biensûr).

Arrivées à Toulon, minuit, plus de co-voiturage mais plus de maison où dormir non plus, début des galères.


Clairement pas fatiguées, on décide de rouler jusqu'à la frontière où on dormira sur un parking d'autoroute (fausse bonne idée). On roule alors jusqu'à Menton, il est 2h du matin et on tombe par hasard sur un camping. Tout semble fermé, sauf le portail. Au culot, nous avons passé la fin de notre nuit dans la voiture. On se dit que le soleil va nous réveiller au lever du jour (pour ne pas se faire remarquer).


 Jour 2 : Direction Milano

Le bruit du camping nous réveille : il est déjà 9h du matin ! Nous devions partir au lever du jour, mais le plan à échoué.

Cette fois-ci, on reprend la route jusqu'à Milan.

Programme du jour : shopping, visites & cocktails !


Les points + : trop trop belle ville, pleins de choses à visiter et des jolis endroits pour se poser pique-niquer ou prendre un goûter.

Les points - : faire très attention aux pickpockets et vendeurs en tout genre.


Jour 2 : Sirmione, mon village coup de coeur

Il faisait tellement chaud que nous avons décidé de s'arrêter à Sirmione, une péninsule sur le lac de Garde. Avec son château, sa villa romaine et ses rues atypiques, l'endroit est idéal pour y passer l'après-midi.



Les points + : tout ! Ce village est vraiment vraiment trop agréable à visiter, pour se baigner, se balader et découvrir des spécialités italiennes. (J'aurai ma maison là-bas dans 10 ans notez-bien ça)

Les points - : Les parkings excessivement cheeeers d'ailleurs on a du manger à côté de la voiture parce qu'on n'avait pas assez de monnaie pour payer pour toute la journée et vérifier que les contrôleurs ne passent pas.


Après cette journée, on a dû reprendre la route en direction de Florence. On avait réservé un hôtel un peu excentré du centre-ville (budget budget) mais Florence est une ville très bien desservie par les transports en commun : il y a des bus & tramway à disposition.

 Jour 3 & 4 : Florence

Découverte de la ville la plus romantique que j'ai jamais vu ! Tout est doux et calme dans les rues, avec des artistes qui chantonnent dans chaque ruelle. Obligé de passer par le célèbre Ponte Vecchio, qui fait énormément penser à ma ville natale Castres.


Après une bonne suée pour arriver au point de vue de la ville, nous avons mangé une pizza traditionnelle au centre pour finir notre visite.

Les points + : Florence est une ville pleine de charme, les Italiens sont romantiques et les restaurants très charmants, une spécialité de là-bas : faire du charme aux clients pour les attirer dans leurs établissements.

Les points - : A la tomber de la nuit, nous n'avons pas trouvé la ville très festive. A privilégier en couple plutôt qu'entre amis !


Jour 5 : Pise 

Alors ... cette ville ne nous a pas réussi : il faisait très chaud, bondée de touristes et en prime, 6 mois après le voyage nous avons reçu une amende de 160 euros pour avoir roulé dans une rue interdite aux passagers de telle à telle heure (arnaque Italienne). On y est restées une heure grand maximum sans vraiment apprécier, nous avons juste trouvé un jardin à 2 euros l'entrée où nous avons pique-niqué dans un endroit assez calme et surtout à l'ombre.


Avant de partir pour les Cinque Terre, nous avons cherché un point d'eau pour nous baigner et nous sommes tombées sur un panneau indiquant de belles cascades. Un peu naïves, on a décidé d'y aller :

- 50 minutes pour trouver le parking

- 40 minutes pour comprendre les Italiens (qui parlent seulement l'italien)

- 20 minutes dans un vieux van (5 euros l'aller-retour)

Une drôle de dame (chauffeuse du van) nous a expliqué en anglais (quelques bases en anglais ça vous sauve vraiment un voyage) qu'il y avait 4 points différents et qu'il fallait y aller à pieds, avec des endroits plus ou moins difficiles d'accès.

Bon, après 20 minutes de marche, où le réseau internet a déjà disparu depuis longtemps, on arrive enfin au point de rendez-vous !



L'eau est fraîche (environ 17 degrés) mais le décor est magnifique.


Point + : Le décor est tout simplement dépaysant et l'endroit vraiment mignon.

Point - : Organisez-vous avant d'y aller et surtout avoir les bases en Italien peut vraiment aider. Les cascades sont très populaires, y aller le matin pour avoir un peu plus de calme ne serait pas une mauvaise idée.


Après cet arrêt qui nous aura pris l'après-midi, on a repris la route vers les Cinque Terre pour deux jours. Nous sommes arrivées chez l'habitant, une véritable mama Italienne rempli d'amour (qui elle aussi, ne parlait pas un mot de français ni d'anglais) avec un accueil formidable.

 Jour 5 & 7 : Les Cinque Terre

Comme son nom l'indique, les cinq villages sont : Monterosso - Vernazza - Corniglia - Manarola et Riomaggiore. Ils sont accessibles via un train, mit en place pour les touristes. Il suffit de déposer la voiture à l'un des villages. Des trains sont disponibles toutes les 30 minutes traversant la totalité des villages. Toutes les villes sont colorées, accueillantes et très agréables à visiter.



Les points + : Les petites boutiques typiques du pays remplies de citrons et autres spécialités italiennes sont magiques à regarder. Les trains rendent vraiment la totalité des 5T accessibles et les paysages sont à couper le souffle.

Les points - : Les parkings sont toujours aussi chers, et les plages payantes pour un transat sur une plage bondée de touristes rendent le séjour un peu moins idyllique.


Après deux jours à visiter les 5T, nous avons pris la route pour notre dernier arrêt italien : Gênes. Nous sommes parties visiter la ville et pour ne rien cacher, nous avons été très déçues. Arrivées un 15 aout, tout était fermé et nous avons dû payer 20 euros l'entrée dans un camping pour avoir accès à une plage et un transat où nous y sommes restées une heure. Tous les restaurants et bars étaient fermés. Nous en avons profité pour nous coucher tôt et se lever avant le soleil et revenir en France en milieu d'après-midi. 


Retour sur le voyage 

C'était une expérience vraiment enrichissante, nous avons beaucoup appris et on en retiendra une bonne leçon : partir au dernier moment à pas mal d'avantages mais organiser les grands axes n'est pas un luxe, surtout qu'il y a toujours des imprévus dans un voyage comme celui-ci.


Niveau budget 

- 150 euros par personne pour dormir dans des hôtels ou Airbnb, c'est très raisonnable et j'accorde tout le mérite à ma copine, qui a passé quelques heures sur internet à chercher les bons plans !

- Pour la nourriture, nous avons privilégié les piques-niques quasi tout le long du voyage, ce qui nous a vraiment fait économiser de l'argent que nous avons pu mettre dans quelques cocktails.

- Le plus cher a été l'essence, mais nous a aussi permit d'économiser plusieurs billets d'avions tout aussi chers et visiter ces endroits, en ayant la liberté d'improviser.

- Attention aux arnaques et attrapes-touristes : comme nous à Pise, ne vous faites pas avoir avec des amendes qui arrivent 6 mois plus tard, renseignez-vous avant de partir.


46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

viens suivre mes aventures !

  • Instagram - Cercle blanc
À propos de moi

Si tu veux en savoir plus ou me contacter c'est par ici !

 

En savoir plus

 

Recevez ma newsletter